JNDP Cluny 2010 - Compte rendu

Dans le cadre du 11ème centenaire de l’abbaye de Cluny fondée en l’an 911, le Bureau DP a choisi d’organiser sa traditionnelle Journée Nationale des Délégués de Promo à Cluny. Ce 1100ème anniversaire est l’occasion de nombreuses expositions et manifestations dans l’Ecole.

Le Président des DP, David Megalophonos (Ch.93) souhaite la bienvenue à la cinquantaine de DP présents à cette réunion. Le doyen de la manifestation, Jacques Cliton (Cl.35) est chaleureusement applaudi dans l’amphithéâtre qui porte son nom. A l’issue de la minute de silence hommage à nos camarades DP récemment disparus, Alain Dovillaire (Cl.66), Directeur du Centre de Cluny, prend la parole pour dresser le portrait du centre.


Présentation du Tabagn’s de Cluny

Les promos clunysoises comptent aujourd’hui près de 150 PG dont une vingtaine d’étrangers. De par les origines scolaires diverses des 1ère an’s, un cursus de remise à niveau est proposé au cours du 1er trimestre de la scolarité. A l’issue de cette 1ère an’s, les PG doivent alors faire le choix d’un parcours pédagogiques parmi l’ensemble de ceux qui leurs sont proposés. Une expérience internationale validée leur est également demandée au cours de la scolarité. Seul 40% d’une promo suit actuellement un cursus classique de 2 ans au Tabagn’s de Cluny et 1 an à P3. Tous les autres PG suivent des cursus qui les amènent à changer de Tabagn’s pour leurs 2ème et 3ème années.

La formation est aujourd’hui bien mieux adossée à la recherche. On comptabilise 21 laboratoires de recherche au sein d’Arts et Métiers ParisTech, dont 3 à Cluny :
  • usinage des matériaux ;
  • bois ;
  • image (en partenariat avec l’Institut de l’Image de Chalon sur Saône)
A l’image de l’Ecole en général, les Tabagn’s peuvent être associés à des PRES (Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur) locaux. Ils ne peuvent en aucun cas être des membres fondateurs de ces PRES locaux (ce statut est strictement réservé à l’Ecole dans sa globalité). C’est ainsi que Cluny a rejoint en tant que membre associé le PRES Bourgogne Franche Comté.

Notre camarade Alain Dovillaire nous précise ensuite le rôle d’un directeur de centre et les principaux défis que nous devons tous relever pour aider notre Ecole :
  • la direction du centre doit développer toutes les sources de financement possibles pour son centre, que ce soit en termes de contrats avec le monde industriel ou en termes de taxe d’apprentissage. Cette activité devient primordiale à court terme ;
  • de par la concurrence exacerbée régnant entre toutes les écoles d’ingénieur, il est nécessaire d’intéresser aux filières technologiques et à notre Ecole les meilleurs lycéens de valeur. Les actions de promotion de l’Ecole prennent là toute leur importance ;
  • la formation doit encore mieux préparer les PG à l’entreprise, mais elle doit aussi mettre l’accent sur l’entreprenariat, que ce soit à travers à création ou la reprise d’une entreprise.


Réflexion thématique de la JNDP

A l’issue de cette présentation très appréciée des participants, David nous fait une présentation de la réflexion lancée par le Comité en mars dernier sous l’impulsion de notre Président Roland Vardanega (Cl.61) et notamment des 4 ambitions stratégiques pour notre association :
  • l’ingénieur Arts et Métiers et l’Ecole en 2020 ;
  • la vie associative ;
  • les valeurs (l’intégration, le lien intergénérationnel, la pérennité de l’association) ;
  • le rayonnement.
Le Bureau DP a souhaité associer les participants à la JNDP dans le cadre de cette réflexion, et plus particulièrement en ce qui concerne l’ambition n°3 sur le lien intergénérationnel.

L’objectif de la JNDP est donc pour les DP présents de réfléchir et d’émettre des propositions en répondant aux questions :
  • quelle situation voulons-nous à horizon 2020 ?
  • quelles sont les points durs à lever ?
  • quelles contributions personnelles chacun d’entre nous peut-il apporter ?
Afin d’orienter les débats, trois thématiques ont été retenues, chacune faisant l’objet d’un atelier de réflexion en lien avec l’ambition n°3 :
  • le parrainage ;
  • la fidélisation ;
  • les promos vénérables.
Les participants se répartissent alors dans le groupe auquel ils souhaitent apporter une contribution, chaque groupe est piloté par un membre du Bureau DP. La pause déjeuner est l’occasion de continuer la réflexion et de partager avec les autres DP qui se sont investis dans les autres groupes. C’est aussi l’occasion d’entonner un joyeux Bacchus !

Après ce déjeuner convivial, l’heure est maintenant un peu plus grave avec le dépôt de la gerbe au monument aux morts. L’allocution de notre camarade René Brouillet (Cl.52) est vibrante d’émotion.

La reprise des réflexions en amphi en début d’après-midi se traduit par la présentation par chaque groupe de la synthèse de ses réflexions. L’assemblée peut alors réagir et ajouter tout complément à ce qui est présenté par le rapporteur de chaque groupe. Les principales pistes sont traduites dans les lignes qui suivent.

Groupe 1 : le parrainage

  • Travailler à une meilleure intégration de l’environnement professionnel dans l’organisation du parrainage
  • Créer un véritable lien continu pour les conscrits avec des archis entrés 5, 10, 15, 20 et 25 ans auparavant afin de disposer d’une vision prospective de la carrière que peut avoir un Gadzarts (mine de conseil sur les évolutions de la vie et les préoccupations des archis tout au long de leur vie)
  • Institutionnaliser la participation des grands-parrains (entrés 50 ans auparavant) au parrainage 25 ans

Groupe 2 : la fidélisation

  • Faire adhérer l’ensemble des PG à la Société une fois qu’ils sont baptisés
  • Supprimer la notion de membre à vie
  • Asseoir durablement le taux d’adhésion des PG à 100%
  • S’assurer que l’ensemble des PG ayant adhéré restent adhérents de la Société, en nommant par exemple le Zident DP P3 comme Zident DP de la promo parisienne à vie avec la charge de s’assurer de l’action
  • Mobiliser l’ensemble des acteurs, y compris les DP, pour faire revenir dans notre association ceux qui s’en éloignent
  • Intégrer tous les élèves étrangers dans notre communauté
  • Organiser des événements fédérateurs locaux (groupes régionaux, groupes professionnels, Cercle La Rochefoucauld, …)

Groupe 3 : les promos vénérables

  • Intégrer systématiquement les promos grands-marraines au parrainage 25 ans :
    • ces promos témoignent de la vitalité des liens entre les Gadzarts 50 ans après l’entrée à l’Ecole
    • elles peuvent donner des repères à nos jeunes camarades et les amener à réfléchir à l’intérêt d’intégrer le plus grande nombre
    • en prenant systématiquement en compte pour les archis la réalité de l’environnement des PG
  •  Favoriser le partage et la transmission de la vie de la promo vers les promos plus jeunes à travers les canards de promo :
    • utilisation des moyens technologiques récents de communication ;
    • diffusion aux plus jeunes DP des canards des promos vénérables
  • Favoriser l’émergence d’un Délégué de Promotion Associé :
    • en le choisissant suffisamment tôt
    • en le choisissant parmi la promo filleule ou dans la famille d’un Gadzarts de la promo (si possible Gadzarts lui-même)
David remercie et félicite l’ensemble des DP participants pour la richesse des réflexions et des propos tenus au cours de cette intense matinée de réflexion. Toute cette matière va servir à alimenter la contribution des DP à la réflexion stratégique de la Société.


Visite de l’exposition « Des moines aux Ingénieurs »

La dernière partie de la journée est consacrée à la découverte de la très belle exposition consacrant les 1100 ans d’enseignement au sein de l’abbaye.

Les participants à la JNDP ont ainsi pu bénéficier d’une visite guidée de l’abbaye organisée par Frédéric Delmas, chef de projet évènementiel dans le cadre de cette exposition. Cela a été pour tous l’occasion de découvrir le travail remarquable mené par nos camarades locaux pour mettre en valeur l’abbaye. Il a aussi été possible de découvrir le travail d’imagerie réalisée pour mettre en œuvre des bornes interactives présentant des perspectives aujourd’hui disparues. La visite s’est terminée par la découverte en réalité augmentée de l’abbaye dans la salle dédiée à cette manip. Ce travail est le fruit de travaux de longues haleines mêlant les sciences de l’ingénieur, les travaux historiques et les travaux architecturaux. A découvrir de toute urgence pour tous ceux d’entre vous qui n’auraient pas encore eu la chance de se rendre à Cluny pour profiter de toutes ces manifestations.

David Megalophonos (Ch.93)